Info travaux : les 4 points à vérifier avant de faire des travaux dans votre appartement

Vous voulez rénover votre maison ou préparer votre cuisine ? Vous voulez faire appel à un professionnel pour un travail, petit ou grand, mais vous voulez être sûr de ne rien oublier dans le devis. Comment vérifier le devis ? Vous pouvez éviter la fraude en vérifiant votre assurance, le rapport de votre entrepreneur, vos conditions de travail et les informations de base. Voici quatre points importants à lire avant de signer un contrat.

Calcul du budget à planifier et le recrutement d’artisans spécialisés

Il faut parfois plusieurs semaines pour obtenir un devis écrit. Toutefois, les professionnels peuvent vous donner un devis verbal après une visite sur place. Pour éviter toute déception, vérifiez le prix « tout compris ». Les commerçants établissent généralement des devis sans TVA (plus une TVA de 5,5 %, 10 % ou 20 % selon la nature des petits travaux). Assurez-vous que le prix comprend l’importation des matériaux et les frais de l’architecte. Il est conseillé d’obtenir au moins trois devis (parfois contre paiement) pour chaque travail.

Vous pouvez demander certaines incitations financières auprès de l’Agence nationale de l’environnement (Anah), de l’Ademe, des avocats, des caisses de retraite et, si vous êtes salarié, des actions. Vous pouvez demander de l’aide auprès de. Rénovation, travaux de bricolage, amélioration de l’efficacité énergétique, adaptations pour les personnes âgées ou handicapées, etc. Il est généralement lié au revenu et peut être cumulatif. Si un projet de construction nécessite plus d’un spécialiste, un entrepreneur général peut faciliter la planification. En guise d’info travaux, choisissez de préférence une entreprise disposant d’un label de qualité et d’une certification. Il garantit également l’éligibilité du propriétaire et ses obligations légales et fiscales.

Les différentes autorisations légales à demander

Municipalités : un permis de construire est requis pour les extensions de bâtiments existants dont la surface de plancher ou de plan est supérieure à 20 mètres carrés ou pour les extensions dont la surface de plancher est comprise entre 20 et 40 mètres carrés et dont la surface totale du bâtiment est supérieure à 150 mètres carrés. Veuillez noter que cela peut prendre jusqu’à deux mois à partir de la date de la demande.

Ces procédures sont réalisées par un architecte. Si votre projet concerne un bâtiment protégé ou est situé dans une zone protégée, vous devez suivre des procédures supplémentaires. Sinon, une notification préalable est suffisante.

En cas de copropriété : les travaux de rénovation à l’extérieur du bâtiment (par exemple, l’étanchéité d’un balcon) doivent être approuvés par une assemblée des copropriétaires, même s’ils concernent une partie spécifique du bâtiment. La demande doit être soumise au gestionnaire du bâtiment au moins deux ou trois mois à l’avance afin qu’elle puisse être inscrite à l’ordre du jour de l’assemblée générale.

Vérifier scrupuleusement le calendrier des travaux

Il est recommandé de signer des contrats avec tous les entrepreneurs travaillant sur le site, à l’exception des architectes. Le contrat inclut les conditions de travail. Quelles sont les tâches que chacun effectue et quand elles seront effectuées. Indiquez clairement ce qui suit. Un calendrier de paiement doit être établi en fonction de l’avancement des travaux. Une garantie de 5 % doit être donnée avant l’achèvement des travaux de bricolage afin que vous puissiez réclamer une indemnisation en cas de manquement. Envisagez d’introduire des pénalités pour les retards de paiement comme moyen de dissuasion. Les syndicats proposent des modèles à leurs membres. Chaque devis doit comporter une date d’achèvement. Si un architecte a été engagé, le contrat doit préciser une date d’achèvement.

Son rôle est de fixer un calendrier réaliste et de gérer les retards. Pour les mesures d’efficacité énergétique, faites appel à des entrepreneurs certifiés RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour bénéficier des crédits d’impôt temporaires pour l’efficacité énergétique. Vous disposez d’une période d’attente de 14 jours pour signer des contrats et des devis avec des spécialistes, des architectes et des constructeurs. Le temps qu’il faut pour achever les travaux est un facteur important pour vérifier l’avancement des travaux de l’entrepreneur. Réfléchissez à la date à laquelle vous souhaitez commencer les travaux afin d’avoir le temps de donner des instructions aux responsables de la construction.

Dépannage serrurier : quand faut-il appeler un serrurier ?
PVC ou bois pour vos menuiseries extérieures ?