Comment détecter efficacement une fuite d’eau enterrée ?

Divers facteurs peuvent être à l’origine d’une fuite d’eau souterraine. Il peut s’agir de la corrosion interne des conduits, de l’éclatement des tuyaux, d’une agressivité hydraulique ou encore d’une erreur d’installation des équipements. Une fuite d’eau sous le sol occasionne de nombreux dégâts. Les accumulations d’eau risquent de causer des fissures au point de fragiliser le bâtiment. De même, une fuite d’eau non réparée peut augmenter le montant de la facture d’eau. Il convient donc de déceler à temps le problème et de procéder rapidement à la réparation. Mais comment détecter une fuite d’eau canalisation enterrée sachant que celle-ci se manifeste de manière discrète ? Voici quelques techniques.

La détection de fuite par thermographie, par caméra vidéo ou par électroacoustique

La détection de fuite par thermographie est une méthode qui consiste à utiliser une caméra thermique. Équipé d’un objectif infrarouge, cet appareil aide à repérer les différences de température engendrées par la fuite d’eau. En émettant des rayonnements infrarouges, il permet de localiser de manière précise la source du problème. Basée sur la variation de chaleur, cette technique est surtout adaptée pour les installations de plomberie sanitaire et les réseaux de chauffage.

Il est aussi possible d’introduire une mini caméra dans la conduite pour déceler une fuite d’eau sous le sol. Ce détecteur de fuite d’eau canalisation permet de visualiser l’intérieur du réseau depuis un écran. Grâce à cet équipement, vous pouvez, non seulement identifier les problèmes d’étanchéité, mais aussi identifier toute autre défectuosité pouvant endommager les canalisations. 

En ce qui concerne la détection fuite eau canalisation enterrée par électroacoustique, elle se base sur l’utilisation d’un équipement d’écoute comme un microphone amplifié et un casque spécifique pour écouter les sons produits par les fuites. En effet, l’eau en haute pression qui découle d’une fuite émet un sifflement distinct ou des bruits de précipitation qui sont inaudibles à l’oreille. Cette technique s’avère particulièrement efficace pour repérer l’origine d’une fuite d’eau dans des conduits en PVC ou en métal.

La détection de fuite par gaz traceur et par colorant

Le gaz traceur fait preuve d’efficacité pour localiser les fuites dans les canalisations enterrées. Il s’agit d’un gaz très léger et inoffensif qui, lorsqu’il est injecté dans un conduit, remonte à la surface depuis la zone défectueuse. Cette technique de détection de fuite d’eau dans le sol permet même de repérer les fuites les plus minimes. Elle convient particulièrement pour les canalisations souterraines en métal et en PVC.

Outre le gaz traceur, la fluorescéine se présente également comme un détecteur de fuite d’eau souterraine rapide et efficace. Au contact de l’eau, ce colorant devient fluorescent, mettant ainsi en évidence une fuite défectueuse.

Évidemment, l’application de ces méthodes nécessite un savoir-faire particulier. C’est la raison pour laquelle il est recommandé de faire appel à un professionnel tel qu’un artisan plombier. Seul un spécialiste peut mettre en œuvre ces techniques de détection de fuite d’eau enterrée.

Les signes d’une fuite d’eau enterrée

Outre le recours à un détecteur de fuite d’eau canalisation, certains signes annoncent la présence d’une fuite d’eau. Il convient donc de savoir les identifier. Le premier indice est une hausse inhabituelle de la consommation d’eau dans la facture. Puis, des traces d’humidité sur le sol et sur les murs, des moisissures, des odeurs nauséabondes ou encore le décollement du revêtement de sol vous alertent aussi sur une fuite d’eau dans votre habitation. Pour confirmer, vous n’avez qu’à fermer tous les robinets et les appareils consommateurs d’eau. Si malgré cela, votre compteur continue à tourner, vous avez certainement une fuite d’eau sous le sol. Dans ce cas, il est conseillé d’agir vite en contactant un professionnel qui procèdera à la détection de l’origine du problème et à la réparation des conduits défectueux.

Pourquoi appliquer un hydrofuge sur votre toiture ?
Quand doit-on envisager de refaire la façade de sa maison ?